Tchad: la police communique le bilan des manifestations

La police nationale du Tchad, a annoncé ce dimanche 9 mai 2021, le bilan des manifestations qui ont secoué N’Djamena, la capitale du pays, dans la journée du samedi 8 mai 2021.

Au total, une personne a été blessée et 21 autres ont été arrêtées lors des manifestations du samedi, à N’Djamena, selon la police qui ajoute qu’une habitation privée et le drapeau d’un pays ami ont été brûlés. Les casseurs interpellés, seront remis à la justice, indique la police qui dit avoir maitrisé la situation.

A lire aussi: Situation sociopolitique: un émissaire du Tchad en tournée sous-régionale

« Certains individus malintentionnés continuent d’user des moyens illégaux afin de parvenir à leurs fins », déplore la Police. Samedi, de violentes manifestations ont été enregistrées à N’Djamena. « C’est le gaz lacrymogène qui nous dérange ici. La répression est à haut niveau. Du jamais vu », déclarait samedi, à BENIN WEB TV, un tchadien résidant à N’Djamena.

Il y’a quelques semaines, des manifestations ont été enregistrées dans plusieurs villes du pays, faisant de nombreux morts et des blessés. La communauté internationale, la société civile et l’opposition tchadienne avaient condamné la répression, appelant les forces de l’ordre à faire preuve de professionnalisme face à des citoyens sans armes, dans une manifestation pacifique. Aussi, ont-ils demandé aux nouvelles autorités du pays, de garantir le droit de manifester des populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus