Donald Trump poursuit en justice la procureure générale de l’État de New York

AccueilMondeMonde – SociétéDonald Trump poursuit en justice la procureure générale de l'État de New York
- Publicité-
Campagne Pigier Cisco

L’ancien président américain Donald Trump a porté plainte lundi contre la procureure de l’Etat de New York, Letitia James, pour tenter de bloquer son enquête visant une possible fraude fiscale de son groupe familial, selon des documents judiciaires.

Donald Trump a lancé ce lundi une poursuite contre la procureure générale de New York Letitia James, cherchant à mettre un terme à l’enquête civile qu’elle mène sur ses pratiques d’affaires ainsi qu’à sa participation à une enquête criminelle distincte menée par le procureur de Manhattan Cyrus Vance. « Sa mission est guidée uniquement par l’animosité politique et le désir de harceler, d’intimider et d’exercer des représailles à l’encontre d’un citoyen privé qu’elle considère comme un opposant politique », peut-on lire dans la poursuite déposée devant un tribunal fédéral à Albany, capitale de l’État de New York.

L’action en justice de Trump intervient moins de deux semaines après que James a signalé son intention d’interroger l’ancien président sous serment au début du mois prochain. Le jour même où elle faisait cette annonce, la procureure générale a abandonné la course au poste de gouverneur de New York, disant vouloir mener à terme des « enquêtes et dossiers importants ».

L’enquête criminelle à laquelle participe la procureure générale a pour but de déterminer si Donald Trump a fraudé ses prêteurs en gonflant la valeur de ses actifs. Cette enquête entre dans une phase cruciale, alors qu’il ne reste plus que quelques jours au dernier mandat de Cyrus Vance au poste de procureur de Manhattan. Letitia James a indiqué que la poursuite de Trump ne l’empêcherait pas de continuer son travail. « L’Organisation Trump a continuellement cherché à retarder notre enquête sur ses relations d’affaires », a-t-elle dit dans un communiqué. « Pour être clair, ni M. Trump ni l’Organisation Trump n’ont le droit de dicter si et où ils devront répondre de leurs actes. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici