News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Attaques à Banikoara et Matéri: après les Etats-Unis, la France condamne et veut lutter auprès du Bénin

La diplomatie française a condamné ce lundi, les attaques perpétrées les 30 novembre et 1er décembre contre des soldats béninois dans les communes de Banikoara et de Matéri, situées au nord du Bénin.

Par le biais de son ambassadeur à Cotonou, Marc VIZY, la France a réitéré sa solidarité et son soutien au Bénin qui a essuyé en début de la semaine dernière, une double attaque à caractère terroriste. L’attaque qui a fait des morts et des blessés dans le rang des forces de défense et de sécurité béninoises, a été déplorée par la diplomatie française qui a présenté ses condoléances aux familles éplorées et souhaité prompt rétablissement au blessés.

Dans sa déclaration ce lundi 6 novembre, le diplomate Français a condamné les attaques et salué l’action des forces de défense et de sécurité présentes aux frontières nord du Bénin. « Je souhaite exprimer la plus ferme condamnation par la France des attaques perpétrées les 30 novembre et 1er décembre contre des agents des forces de défense et de sécurité du Bénin dans les communes de Banikoara et de Matéri ».

La France, solidaire du Bénin pour lutter contre le terrorisme

Partenaire stratégique et historique du Bénin, la France dit rester solidaire de son ancienne colonie en cette période de menace terroriste. Le pays d’Emmanuel Macron va plus loin en exprimant sa volonté de lutter contre le mal aux côtés du Bénin.

« Notre pays a déjà été durement éprouvé par des attaques terroristes, il est donc solidaire du Bénin pour lutter contre le terrorisme », a déclaré l’ambassadeur de la France au Bénin, Marc VIZY.

Au lendemain des attaques, les villes de Banikora et de Porga dans le nord du pays ont été mises sous haute sécurité. Les attaques ont fait deux morts et des blessés graves dans les rangs des forces armées béninoises.

Au moins deux (ou trois) djihadistes ont été neutralisés. Aux dernières nouvelles, on apprend que les soldats blessés sont complètement hors de danger. Soulignons qu’avant la France, les Etats-Unis ont condamné les attaques et ont réitéré leur soutien au peuple béninois.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.