News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

La justice britannique autorise l’extradition de Julian Assange vers les États-Unis

La Haute-Cour de Londres a décidé ce vendredi d’annuler le refus d’extrader Julian Assange vers les Etats-Unis, qui datait de janvier dernier. La justice américaine veut le juger sur son sol pour la fuite massive de documents confidentiels via ses Wikileaks.

La Haute Cour de Londres a annulé en appel le refus d’extrader vers les Etats-Unis le fondateur de Wikileaks Julian Assange, que Washington veut juger pour une fuite massive de documents. La cour «autorise l’appel» formé par les Etats-Unis, a déclaré le juge Tim Holroyde, ce qui signifie que la décision de première instance est annulée et que la justice britannique devra de nouveau statuer sur la demande d’extradition américaine.

Il y a près d’un an, la juge britannique Vanessa Baraitser s’était opposée à la remise de l’Australien de 50 ans aux autorités américaines, invoquant le risque de suicide du fondateur de Wikileaks. Les États-Unis reprochent à Julian Assange d’avoir diffusé, à partir de 2010, plus de 700.000 documents classifiés sur les activités militaires et diplomatiques américaines, en particulier en Irak et en Afghanistan. Poursuivi notamment pour espionnage, il risque jusqu’à 175 ans de prison, dans une affaire qui représente, selon ses soutiens, une attaque gravissime contre la liberté de la presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.