Afghanistan: le président Ashraf Ghani et sa famille trouvent refuge aux Emirats Arabes Unis

AccueilMondeMonde – DiplomatieAfghanistan: le président Ashraf Ghani et sa famille trouvent refuge aux Emirats Arabes Unis
- Publicité-
Campagne Pigier Cisco

Les Emirats arabes unis ont annoncé ce mercredi, avoir accueilli le président afghan Ashraf Ghani et sa famille, après sa fuite de l’Afghanistan.

Dimanche, peu avant l’invasion de Kaboul par les Taliban qui ont fini par prendre le pouvoir, le président afghan, Ashraf Ghani a pris ses jambes au coup vers une destination qui était jusque-là, inconnue. Alors que d’autres annonçaient le Tadjikistan, comme chute probable pour le président afghan, les Emirats Arabes Unis ont officiellement annoncé ce mercredi, avoir accueilli, Ashraf Ghani et sa famille, après sa fuite de l’Afghanistan.

A lire aussi: Afghanistan – une manifestation anti-Taliban tourne au vinaigre: 3 morts, 10 blessés et des journalistes battus

- Publicité-

Les Emirats « ont accueilli le président afghan Ashraf Ghani et sa famille pour des considérations humanitaires« , a annoncé l’agence officielle WAM, citant le ministère des Affaires étrangères. Dimanche, Ashraf Ghani a déclaré avoir fui son pays pour éviter un « bain de sang », reconnaissant que « les talibans ont gagné ».

Un hélicoptère et quatre voitures remplis d’argent liquide

Lundi, l’ambassade de Russie à Kaboul citée par l’agence de presse russe RIA, a déclaré que le président afghan, Ashraf Ghani, a fui le pays avec un hélicoptère et quatre voitures remplies d’argent liquide et, précise l’agence, Ashraf Ghani avait dû laisser une partie de l’argent derrière lui, faute de place suffisante.

A lire aussi: Afghanistan: le vice-président Amrullah Saleh s’auto-proclame président par intérim du pays

- Publicité-

Mardi, Amrullah Saleh, vice-président de l’Afghanistan; a déclaré être encore sur le territoire national et s’est auto-proclamé président conformément à la constitution du pays, en absence du président qui a fui face à l’invasion des Taliban. Il a promis l’enfer aux insurgés qu’il a notamment traité de « terroristes »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici