Coronavirus : le Nigéria impose des restrictions à des voyageurs venant d’Inde, Brésil et Turquie

Le Nigéria a interdit l’entrée sur son territoire, aux passagers non nigérians qui se sont rendus au Brésil, en Inde ou en Turquie au cours des 14 derniers jours, en raison de préoccupations concernant la propagation du coronavirus.

Dans un communiqué publié ce dimanche 2 mai 2021, le président du comité directeur présidentiel sur le COVID-19, Mustapha, a déclaré que l’interdiction, qui entrera en vigueur mardi, sera soumise à un réexamen après une période initiale de quatre semaines.

« Les détenteurs d’un passeport non nigérian et les non-résidents qui ont visité le Brésil, l’Inde ou la Turquie dans les jours précédant leur voyage au Nigéria se verront refuser l’entrée au Nigéria. Ce règlement, cependant, ne s’applique pas aux passagers qui ont transité par ces pays », indique le communiqué. Le document précise aussi que : « Les mesures suivantes s’appliqueront aux compagnies aériennes et aux passagers qui ne se conforment pas aux points I et II a) ci-dessus : les compagnies aériennes devront obligatoirement payer une amende de 3 500 dollars pour chaque passager défaillant. Les non-Nigérians se verront refuser l’entrée et seront renvoyés dans le pays d’embarquement aux frais de la compagnie aérienne ».

Selon le même communiqué, « Les Nigérians et ceux qui ont un permis de séjour permanent qui ont visité le Brésil, l’Inde ou la Turquie dans les 14 jours précédant leur voyage au Nigéria seront soumis à sept jours de quarantaine obligatoire dans une installation approuvée par le gouvernement au point d’entrée de la ville et aux frais de la passager…En cas de résultat positif, le passager sera admis dans un centre de traitement agréé par le gouvernement, conformément aux protocoles de traitement nationaux« .

A noter que les passagers arrivant au Nigéria en provenance d’autres destinations doivent observer une auto-isolation de sept jours à leur destination finale et «le passager qui a fourni des informations de contact fausses ou trompeuses sera passible de poursuites ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus