News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Zelensky annonce la capture du meilleur ami de Vladimir Poutine en Ukraine, Viktor Medvedchuk

Zelensky vient d’annoncer que les services secrets ont capturé le meilleur ami de Poutine en Ukraine, Viktor Medvedchuk. Le député et homme d’affaires ukrainien, proche du président russe a été arrêté mardi et il est désormais proposé en « échange » contre des Ukrainiens en captivité en Russie.

Le président ukrainien Zelensky veut échanger le député et homme d’affaires ukrainien Viktor Medvedtchouk, proche du président russe Vladimir Poutine, en fuite et récemment arrêté, contre les Ukrainiens en captivité en Russie. « Je propose à la Fédération de Russie d’échanger cet homme contre nos gars et nos filles qui sont actuellement en captivité en Russie », lance Volodymyr Zelensky sur Telegram.

« Et que Medvedtchouk soit un exemple pour vous. Même l’ancien oligarque ne s’est pas échappé. Sans parler des criminels de bien moindre envergure de l’arrière-pays russe. Nous aurons tout le monde », a ajouté le chef d’Etat.

https://t.me/V_Zelenskiy_official/1229

Ce n’est pas le premier échange de la sorte depuis le début du conflit entre l’Ukraine et les Russes : il y a 3 ans, un échange entre 35 militaires russes et 24 marins ukrainiens ainsi que le réalisateur Oleg Sentsov avait eu lieu.

Qui est cet Ukrainien de 67 ans qui représente tant dans un tel marché ?

Viktor Vladimirovitch Medvedtchouk n’est pas n’importe qui. Docteur en sciences, juriste, avocat à succès, ambitieux, maître des intrigues… que certains soupçonnent d’avoir travaillé pour le KGB à l’époque soviétique. Il se lance dans les affaires avec les frères Ihor et Hryhorij Sourkis dès les années 1990 et devient un des oligarques les plus puissants d’Ukraine, à la tête de ce que l’on a appelé le « clan de Kiev ».

Douzième fortune d’Ukraine en 2021 avec 620 millions de dollars selon le magazine Forbes, il se lance en politique à la fin des années 1990, d’abord sous la bannière sociale-démocrate avant de s’en éloigner puis de revenir en 2012 en créant un mouvement politique opposé au rapprochement avec l’Europe.

Assigné à résidence depuis 2021

Viktor Medvedtchouk était assigné à résidence depuis mai 2021 après avoir été inculpé de « haute trahison » et de « tentative de pillage de ressources naturelles en Crimée », la péninsule ukrainienne annexée par la Russie en 2014. Le 26 février, deux jours après le début de l’invasion russe de l’Ukraine, la police ukrainienne avait constaté sa disparition à l’occasion d’une visite de contrôle. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a refusé de commenter son arrestation aux agences de presse russes, affirmant qu' »il y a beaucoup de ‘fake’ venant d’Ukraine » et disant que « cela doit d’abord être vérifié ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.