News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Attaque Djihadiste au Bénin: Nicéphore Soglo salut la mémoire des soldats décédés

L’ancien président Nicéphore Soglo a rompu le silence à travers un communiqué de presse pour honorer la mémoire des vaillants fils des forces armées béninoises qui ont succombé à Banikoara et Porga la semaine écoulée lors d’une attaque djihadiste.

Dans son communiqué de presse en date du jeudi 9 Décembre 2021, l’ancien président Nicéphore Soglo a formulé à l’endroits des proches des soldats tombés sous la balle des djihadistes, ses sincères condoléances. « Nous nous inclinons avec révérence et respect envers ces héros et adressons nos condoléances à leurs familles. Et comme disait Victor Hugo : « Ceux qui sont morts pieusement pour leur pays ont le droit de laisser les foules venir prier dans leurs cercueils…La voix de tout un peuple les berce dans leurs tombeaux » a écrit Nicéphore Soglo.

A lire aussi: #Madougou: à la barre, Mama Touré dit avoir reçu 1 million pour attenter à la vie de Charles Toko

Le vice-président du forum des anciens chefs d’Etat d’Afrique a dans son communiqué levé un coin de voile sur les raisons de l’insécurité qui plane sur le continent. Selon lui, l’Afrique est beaucoup plus incommensurable au point d’être le deuxième poumon naturel après l’Amazonie et deuxième région exportatrice de pétrole après le Moyen-Orient.

Ces atouts qui devaient faire la grandeur du continent, indique l’ancien chef d’Etat, en fait une zone d’insécurité au point où la région, notamment l’Afrique au sud du Sahara, est confrontée à beaucoup de conflits dont le terrorisme.

En face d’une pareille situation d’insécurité, indique l’ancien chef d’Etat, un gouvernement responsable devait lancer un appel à la mobilisation nationale pour faire front à l’invasion terroriste.  » Le sang de nos vaillants soldats, de nos frères et sœurs a tout de même coulé à flots dans le nord de notre pays« , indique-t-il.

Faisant encore un clin d’œil aux exilés et prisonniers politiques qui à ses yeux ne sont pas des terroristes, Nicéphore Soglo affirme que c’est pour cette raison que « la Résistance Nationale exige la libération immédiate et inconditionnelle de tous les prisonniers politiques. Le retour dans leur foyer de tous les exilés ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.