Bénin – Impact de la Covid-19: plus de 35000 entreprises appuyées par la Banque mondiale

Plusieurs promoteurs d’entreprise ont bénéficié de l’appui financier de la Banque mondiale, pour faire face aux difficultés auxquelles ils sont confrontés, du fait des effets de la pandémie de la Covid-19.

Soutenir l’activité économique par l’appui des entreprises confrontées à l’impact négatif de la pandémie de la Covid19, tel est l’initiative prise par la Banque mondiale en faveur de près de 35.000 entreprises béninoises.

A Lire aussi: Législatives de 2023: les conseils voilés de Orden Alladatin au PRD, l’UDBN et Moele-Bénin

En effet, 22 916 unités du secteur informel, 11 655 micro-entreprises formelles et 994 petites entreprises du Bénin, bénéficieront de subventions pour répondre à leurs besoins de liquidité à court terme.

Par ailleurs, un financement additionnel de 25 millions de dollars, soit environ 13,5 milliards Fcfa, de l’Association internationale de développement (Ida), a été approuvé pour aider ces entreprises à faire face aux difficultés économiques.

Selon le communiqué de la Banque mondiale, cet appui combiné à une réallocation de 10 millions de dollars, au sein du projet de compétitivité et de tourisme transfrontalier, permettra de mobiliser 35 millions de dollars (18,9 milliards Fcfa) pour maintenir en vie des entreprises normalement viables, mais affectées, et de préserver, dans la mesure du possible, les emplois existants.

Une bouffée d’oxygène pour les micro et petites entreprises …

Économiquement affectées par les effets de la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19, cet appui financier de la Banque mondiale est une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui pourraient mettre la clé sous le paillasson, sans mesure d’accompagnement.

« Les micro et petites entreprises, dont l’accès au financement formel était déjà restreint, ont du mal à obtenir les liquidités nécessaires pour maintenir leurs activités pendant la crise de la Covid-19 », précise, dans le communiqué, Atou Seck, responsable des opérations de la Banque mondiale, au Bénin.

Précisons, en outre, que l’institution financière internationale a mobilisé une cagnotte de 12 milliards de dollars (environ 6480 milliards Fcfa) pour aider les pays à revenu faible et intermédiaire, à renforcer leurs systèmes de santé, protéger les ménages les plus pauvres et installer les conditions propices à la préservation des moyens de subsistance et de l’emploi, pour les populations les plus durement touchées.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus