Gabon: une gendarme et une policière se livrent en spectacle sur le lit de l’homme qu’elles se disputent (Vidéo)

AccueilAfriqueAfrique – SociétéGabon: une gendarme et une policière se livrent en spectacle sur le lit de l'homme qu'elles se disputent (Vidéo)
- Publicité-
Campagne Pigier Cisco

Au Gabon, le haut commandement des forces de police est dans de beaux draps. Une policière fait l’objet d’une procédure disciplinaire pour avoir bastonné et humilié une jeune gendarme surprise dans le lit conjugal. Elle l’accuse d’avoir volé son mari.

C’est une affaire qui fait grand bruits au Gabon. Depuis le jeudi 13 mai 2021, une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, met en scène une policière, en altercation avec une gendarme. Selon le recoupement des informations, les deux femmes se sont battues pour un homme. Retour sur les faits :

 La policière aurait quitté le foyer conjugal

Selon des détails sur l’incident, rapportés par Gabonactu, la policière aurait eu une brouille avec son époux. Cette brouille est la résultante de l’intrusion dans la vie du couple de la gendarme. La policière a ainsi décidé de quitter le foyer conjugal, en guise de punition, dans l’espoir de ramener son époux à la raison. Erreur !!!

- Publicité-

Cette stratégie digne des télénovélas était une occasion tant recherchée par le mari infidèle, également du corps armé. La nature ayant horreur du vide et sentant le terrain vaquant, la gendarme intégra la maison, tout en prenant soin d’apporter ses propres draps.

La policière qui soupçonnait déjà cette relation toxique pour son couple a débarqué un matin, alors que son époux était déjà sorti. Elle a surpris la « désormais » rivale vautrée dans les draps sur le lit conjugal. Elle lui inflige une correction et filme la scène où elle force sa victime de montrer sa figure devant la caméra. Elle commis la grosse erreur de publier les images sur les réseaux sociaux.

Une policière gabonaise fait l’objet d’une procédure disciplinaire pour avoir rossé et humilié une jeune gendarme surprise dans le lit conjugal

La policière risque la prison

La vidéo, qui a suscité l’indignation de la population, a fait réagir le haut commandement des forces de police gabonaises. Dans un communiqué, signé par le Général de division Serge Hervé NGOMA, commandant en chef des Forces de police nationales du Gabon, il a été annoncé des « mesures conservatoires » contre l’agent incriminé.

- Publicité-

« Le Haut Commandement des Forces de Police Nationales, qui a identifié l’auteur de ces propos, condamne avec fermeté cet acte qui ne reflète pas les valeurs morales de la Police et celles édictées par la tutelle. Aussi, le Haut Commandement a-t-il pris des mesures conservatoires à l’encontre de cet agent. L’Inspection Générale des Forces de Police Nationales a été saisie de cette affaire. Des mesures disciplinaires seront prises à l’issue de l’enquête en cours », souligne le communiqué.

Il faut avouer que la pudeur est la chose la moins partagée au Gabon. Si les élèves des établissements scolaires avaient habitués le public à de tels dérives liées aux mœurs, cette scène à visage découvert, dépourvue de valeurs, inquiète sérieusement. Pour la simple raison qu’elle est produite par des agents des forces de l’ordre, censées mettre de l’ordre dans le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici