News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Lutte antiterroriste: le Tchad va rapatrier 600 de ses soldats déployés dans la zone des trois frontières

Le Tchad a décidé de rapatrier 600 soldats de sa troupe déployée au Sahel, dans la zone des trois frontières (Burkina, Mali et Niger) dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Pour renforcer la lutte antiterroriste au Sahel, le président défunt, Idriss Deby Itno, avait dépêché un contingent de 1 200 soldats dans la zone des trois frontières (Burkina, Mali et Niger). Mais selon l’actuel gouvernement tchadien dirigé par le fils du président défunt, le colonel Mahamat Idriss Deby, le nombre de soldats déployés est beaucoup trop. Le Tchad a donc décidé de rapatrier la moitié de son effectif, soit 600 soldats qui seront rapatriés.

A lire aussi: « Idriss Déby Itno nous aura tous profondément marqués »: Paul Biya rend hommage à l’ancien dirigeant tchadien

Cette force est une force beaucoup trop lourde. Nous avons décidé de laisser une force plus légère, plus adaptée au terrain“, indique le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Abderaman Koulamallah, qui explique que la décision a été prise en concertation avec le commandement de la force du G5 Sahel et qu’elle est actée depuis le dernier sommet du G5 Sahel. Abderaman Koulamallah a insisté que l’engagement du Tchad dans la lutte contre le terrorisme demeure tel.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.