News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Présidentielle en France: grosse désillusion pour Eric Zemmour

La course au fauteuil présidentiel s’arrête au premier tour du scrutin pour le candidat de « la Reconquête! », Eric Zemmour. L’ex-journaliste de Figaro a terminé en quatrième position avec 7,2% de voix, selon le sondage Ipsos.

Le candidat de l’extrême-droit Eric Zemmour vient de voir ses grandes illusions dissipées dans la nature. Lui, qui a promis réunir les suffrages nécessaires pour un second tour à ses partisans, a échoué dès le premier tour, mais a tout de même le mérite de terminer sa course devant la candidate LR Valérie Pécresse (5%).

Le novice en politique était annoncé à 17% selon les sondages, au moment où il n’avait pas encore déclaré officiellement sa candidature. Lors des campagnes, Zemmour a commencé par chuter dans les sondages notamment en raison de certains commentaires qu’il a faits sur la guerre en Ukraine. Des erreurs politiques de débutant ont aussi contribué à la décrue progressive de Zemmour dans les sondages.

Avec 7,2 % des voix selon les premières estimations Ipsos pour France Télévisions, Zemmour appelle à voter pour la candidate de l’extrême-droite Marine Le Pen qui a terminé deuxième avec 23,3 %, devant  Jean-Luc Mélenchon dont le score tourne autour de 20 %. «Je ne me tromperai pas d’adversaire, c’est la raison pour laquelle j’appelle mes électeurs à voter pour Marine Le Pen», a déclaré Eric Zemmour.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.