News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Le milliardaire chinois Jack Ma et la société Alibaba, la fin d’une histoire extraordinaire?

Jack Ma, le fondateur de la puissante société chinoise du commerce électronique, Alibaba, n’est plus actionnaire dans sa création, selon un rapport annuel 2021 du groupe.

Le 27 juillet, la société Alibaba a annoncé avoir déposé son rapport annuel, sur formulaire 20-F, pour l’exercice se terminant le 31 mars 2021, auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis. Dans ce rapport, il est apparu que le fondateur de la société, le milliardaire chinois Jack Ma, n’est plus répertorié comme un des actionnaires du géant groupe.

Dans le même temps, le rapport montre que Joseph Tsai, le vice-président exécutif, détient actuellement 306 883 064 actions ordinaires, représentant 1,4 % des actions, tous les administrateurs et dirigeants en tant que groupe détiennent 497 457 680 actions ordinaires, représentant 2,3 %, et SoftBank, son principal actionnaire, détient 5 390 066 968 actions ordinaires, représentant 24,8 %.

En revanche, selon theepochtimes.com, le rapport annuel 2020 d’Alibaba montrait que Jack Ma détenait 1 043 831 112 actions ordinaires, soit 4,8% des actions ; le vice-président exécutif Joseph Tsai détenait 1,6 % ; tous les administrateurs et dirigeants détenaient 7,4 % et SoftBank 24,9 %. En comparant les deux rapports, Ma semble avoir perdu plus d’un milliard d’actions d’Alibaba depuis l’année dernière. Le rapport annuel n’a pas divulgué l’heure, le prix ou les raisons du changement.

Sur la base de la valeur marchande de 500 milliards de dollars d’Alibaba, la valeur de ces actions est d’environ 24 milliards de dollars. Dans une autre comparaison, les rapports annuels de 2019 et 2020 ont montré que Ma a réduit ses avoirs de 1,4% (de 6,2% à 4,8%), en encaissant 6,6 milliards de dollars d’actions. Et en 2021, Jack Ma semblait avoir encaissé toutes ses actions restantes.

Jack Ma a quitté ses fonctions de président exécutif d’Alibaba en septembre 2019 et a continué à siéger au conseil d’administration d’Alibaba jusqu’à l’assemblée générale annuelle des actionnaires en 2020. Après que l’offre publique initiale (IPO) d’Ant Group, une société affiliée du groupe chinois Alibaba, a été sabordée par les régulateurs du Parti communiste chinois, Jack Ma est rarement apparu en public. C’est peut-être la fin d’une histoire extraordinaire entre Jack Ma et Alibaba.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.