News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Guerre en Ukraine: la Russie menace de frapper des centres de commandement à Kiev

La Russie a menacé ce mercredi, de mener des frappes sur des centres de commandement ukrainien, même à Kiev.

Alors qu’elle est accusée de génocide en Ukraine par le président américain Joe Biden, la Russie qui juge inacceptable la déclaration de Washington, est résolument engagée pour atteindre ses objectifs en Ukraine. Dans une déclaration ce mercredi, la diplomatie russe a fait ses mises en garde aux autorités ukrainiennes. Moscou a menacé de frapper des centres de commandement du pays même à Kiev.

« Nous voyons des tentatives de sabotage et de frappes des forces ukrainiennes sur des cibles sur le territoire de la Fédération de Russie. Si de tels événements se poursuivent, des frappes seront menées par l’armée russe sur des centres de prise de décision, y compris à Kiev, ce que l’armée russe s’est retenue de faire jusqu’à présent », a déclaré Igor Konachenkov, le porte-parole du ministère russe de la Défense.

Un cessez-le-feu impossible

Un objectif de « cessez-le-feu général » avait été confié à l’un des adjoints du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres. « C’est ce à quoi nous appelions, pour des raisons humanitaires, mais cela ne semble pas possible », a-t-il dit lors d’une conférence de presse, en indiquant que l’ONU attendait toujours des réponses de la Russie à des propositions concrètes pour des évacuations de civils et garantir un acheminement d’aide humanitaire dans les zones en guerre.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) a vérifié un total de 4.335 victimes civiles dans le pays : 1.842 tués et 2.493 blessés, au cours de l’attaque militaire russe contre l’Ukraine au 11 avril 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.