Burkina Faso: interdiction de cultiver le maïs, le mil, le sorgho… dans la région du Sahel

AccueilAfriqueAfrique – SociétéBurkina Faso: interdiction de cultiver le maïs, le mil, le sorgho... dans la région du Sahel
- Publicité-
Campagne Pigier Cisco

Au Burkina Faso, le gouverneur de la région du Sahel a interdit la culture des spéculations de hauteur (mil, sorgho, maïs,…) dans les chefs-lieux des communes de la région du Sahel.

« (…) Je vous instruis de bien vouloir saisir les maires des collectivités et vos ressorts territoriaux pour la prise de mesures idoines interdisant la culture des spéculations de hauteur (mil, sorgho, maïs,…) dans les chefs-lieux de communes », a écrit le gouverneur dans une note adressée aux hauts commissaires des provinces.

A lire aussi: Burkina Faso: les 7 soldats disparus enfin retrouvés

- Publicité-

Dans son communiqué, le gouverneur estime que cette décision a été prise « au regard du contexte sécuritaire précaire dans notre région et avec l’installation de la saison hivernale, il est opportun que des initiatives soient prises pour ne pas compromettre des efforts déjà consentis par nos vaillants forces de défense et de sécurité (FDS) dans leur perpétuel combat de sécurisation des personnes et des biens ». L’interdiction prend également en compte « les proximités des postes de contrôle de nos FDS et les abords des grandes voies », précise le communiqué.

Notons que la saison agricole a démarré depuis juin au Burkina Faso, qui traverse une période d’insécurité chronique. La semaine dernière, plusieurs attaques ont été enregistrées avec un lourd bilan de morts et de blessés. Déplorant les décès, ce lundi, le président Roch Kaboré a réitéré sa détermination à poursuivre le combat sans concession contre les terroristes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici