spot_imgspot_img

La Corée du Nord offre 100.000 soldats à la Russie pour l’aider en Ukraine

AccueilSécuritéLa Corée du Nord offre 100.000 soldats à la Russie pour l'aider en Ukraine
- Publicité-

D’après le média russe d’Etat Channel One Russia, cité par le New York Post et par Business Insider, la Corée du Nord a proposé d’envoyer 100 000 soldats pour soutenir la tentative d’invasion de la Russie en Ukraine.

Lorsque l’armée ukrainienne tente d’affecter la capacité de la Russie à se réapprovisionner sur le plan logistique, la Corée du Nord a proposé à la Russie 100 000 « volontaires » pour l’aider dans la guerre contre l’Ukraine, selon la télévision d’État russe.

« On rapporte que 100 000 volontaires nord-coréens sont prêts à venir prendre part au conflit », a déclaré l’animateur de talk-show Igor Korotchenko sur la chaîne russe Channel One, rapporte le New York Post. Korotchenko s’est notamment intéressé à ce qu’il a appelé « la richesse de l’expérience nord-coréenne en matière de guerre de contre-batterie » – une remarque éloquente compte tenu des rapports sur le succès de l’artillerie à longue portée de l’Ukraine depuis l’acquisition de systèmes de roquettes HIMARS de fabrication américaine en juin.

- Publicité-

« Si la Corée du Nord exprime le désir de remplir son devoir international de lutte contre le fascisme ukrainien, nous devrions la laisser faire », a déclaré M. Korotchenko. Le pays aurait également offert d’envoyer des travailleurs dans le Donbass pour aider à la reconstruction.

Bien que tout ceci doit être pris avec des pincettes, cette centaine de milliers d’hommes très entraînés ne constituerait qu’une maigre fraction de la colossale Armée populaire de Corée. Avec 1,3 millions de soldats actifs et 600.000 réservistes, l’armée nord-coréenne serait en effet la quatrième armée du monde.

Les troupes russes se dirigent vers le sud-ouest

Alors que les soldats ukrainiens postés dans l’est rassemblent leurs forces, les troupes russes se massent, elles, dans le sud-ouest de l’Ukraine. C’est en tout cas ce qu’a constaté le ministère britannique de la Défense, qui suit la situation sur le terrain depuis le début de la guerre.

- Publicité-

« De longs convois de camions militaires, de chars, de pièces d’artillerie continuent de s’éloigner de la région ukrainienne du Donbass et se dirigent vers le sud-ouest. On signale également des mouvements de matériel en provenance de Melitopol, Berdiansk et Marioupol, occupées par les Russes, et de la Russie continentale vers la Crimée via le pont de Kertch », écrit le ministère. Londres note également que  » les forces ukrainiennes ciblent de plus en plus fréquemment les ponts, les dépôts de munitions et les liaisons ferroviaires dans les régions du sud de l’Ukraine »

- Advertisement -
Campagne RGPH5

Toute l'actu People

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!