Meghan Markle et Harry annoncent la naissance de leur fille, Lilibet Diana

Le prince Harry et Meghan Markle ont annoncé, dimanche 6 juin dans un communiqué, la naissance de leur fille, Lilibet « Lili » Diana. Elle est née vendredi dernier dans un hôpital californien et est « en bonne santé ».

Meghan Markle et le prince Harry ont fait part, dimanche 6 juin, de la naissance de leur deuxième enfant, Lilibet « Lili » Diana, née vendredi matin dans un hôpital de Santa Barbara, en Californie. « C’est avec une très grande joie que le prince Harry et Meghan, duc et duchesse de Sussex, souhaitent la bienvenue à leur fille, Lilibet “Lili” Diana Mountbatten-Windsor, dans le monde », a déclaré le secrétaire de presse du couple.

La petite fille a été baptisée Lilibet en hommage à la reine Elizabeth II, expliquent les parents dans un communiqué. Son second prénom, Diana, rend quant à lui hommage à la mère du prince Harry, la princesse Diana, morte dans un accident de voiture en 1997.

La mère et l’enfant, qui pèse près de 3,5 kilos et figure à la huitième place dans l’ordre de succession, « sont en bonne santé »« Elle est bien plus que tout ce que nous aurions pu imaginer », écrivent Meghan et Harry à propos de la petite sœur de leur fils Archie, 2 ans.

La reine Elizabeth II, son fils le prince Charles et son épouse Camilla, ainsi que le prince William et son épouse Kate « ont été informés et sont ravis de la nouvelle de la naissance d’une fille pour le duc et la duchesse de Sussex », a déclaré une porte-parole de Buckingham. Le premier ministre britannique, Boris Johnson, a quant à lui adressé au couple ses « félicitations ».

Meghan Markle et le prince Harry avaient annoncé mi-février attendre un deuxième enfant en publiant une photo en noir et blanc les montrant tout sourire au pied d’un arbre, Meghan posant sa main sur son ventre rond. En novembre 2020, Meghan Markle avait révélé avoir fait une fausse couche en juillet, qu’elle avait décrit comme quelque chose qui reste « tabou, couvert d’un sentiment de honte injustifié, perpétuant un cycle de deuil solitaire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus