Réconciliation nationale: échange entre l’émissaire de Roch Kaboré et l’ancien président Blaise Compaoré à Abidjan

Au cours de son séjour ivoirien, le ministre burkinabé de la Réconciliation nationale, Zéphirin Diabré, a rencontré l’ancien président Blaise Compaoré. Les sujets ont tourné autour de la réconciliation au « Pays des hommes intègres ».

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a reçu, mercredi 5 mai, l’émissaire du Burkina Faso, le ministre Zéphirin Diabré. Il était porteur d’un message du président Roch Kaboré. Selon la présidence ivoirienne, les échanges ont été consacrées au renforcement de la coopération bilatérale entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire.

A lire aussi: Burkina Faso: Roch Kaboré envoie un émissaire chez Alassane Ouattara

Mais à la veille de sa rencontre avec Alassane Ouattara, le ministre burkinabé de la Réconciliation, Zéphirin Diabré, avait eut un entretien avec le président ivoirien et l’ex-président burkinabé, Blaise Compaoré, avec lesquels il a échangé sur la réconciliation nationale au Burkina Faso et de la place que l’ex-président burkinabé pourrait jouer.

Ancien chef de file de l’opposition au Burkina Faso, Zéphirin Diabré avait décidé de rejoindre le parti au pouvoir, après la dernière élection présidentielle que le président sortant, Roch Kaboré, a remporté dès le premier tour avec la majorité absolue. Autrefois critique envers le régime en place, Zéphirin Diabré prêche désormais l’évangile de la gouvernance actuelle, depuis sa nomination au poste du ministre de la Réconciliation. Sa mission, réconcilier les « hommes intègres » sur le plan social comme politique, afin d’aboutir à une union nationale face aux défis du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus