Un soldat et cinq civils tués par des hommes armés en Centrafrique

AccueilAfriqueAfrique – SécuritéUn soldat et cinq civils tués par des hommes armés en Centrafrique
- Publicité-
Campagne Pigier Cisco

Des hommes armés ont attaqué des positions des forces armées centrafricaines dimanche, selon une source locale, qui rapporte la mort de plusieurs civils.

Selon les informations, des combattants rebelles centrafricains sont mené l’attaque contre des positions militaires des FACA dimanche dans la ville de Mann, à quelque 600 kilomètres au nord-ouest de la capitale, Bangui. Le sous-préfet local Jean-Ulrich Sembetanga, cité par l’AFP, a indiqué que « le bilan est de cinq civils tués, un militaire centrafricain et un rebelle ».

Le responsable locale a blâmé le puissant groupe 3R (Retour, Récupération, Réhabilitation), actif dans le nord-ouest du pays et principalement composé de l’ethnie Peul, comme étant responsable des attaques. Les attaque de groupes armés semblent devenir régulières ces derniers temps dans un pays assez instable. L’annonce de l’attaque de dimanche intervient seulement quelques heures après celle de la mort de 15 civils dans le centre-est de l’ancienne colonie française les 6 et 7 décembre.

- Publicité-

La Centrafrique, un des pays les plus pauvres du monde mais dont le territoire est riche en minerais, est en proie à des attaques de groupes armés nés de l’instabilité causée par le coup d’Etat de 2013 qui a renversé l’ancien président François Bozizé. Ce dernier est allé en exil plusieurs années avant de rentrer en Centrafrique et de rejoindre une coalition rebelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici