Politique: Selon Richard Ouorou, Patrice Talon ambitionne de réduire le Bénin à sa personne

AccueilA la UnePolitique: Selon Richard Ouorou, Patrice Talon ambitionne de réduire le Bénin à sa personne
- Publicité-
Campagne Pigier Cisco

Annoncé comme un progressiste, le président Patrice Talon élu à la magistrature suprême du Bénin en 2016 aura-t-il fait une virée vers la dictature? En tout cas pour Richard Boni Ouorou, le chef de l’Etat se révèle aujourd’hui même plus conservateur que Mathieu Kérékou. Sa vision serait de réduire le Bénin à sa personne et à la personne de ses proches.

Dans un entretien accordé à une web télévision, le politologue béninois vivant au Canada, Richard Boni Ouorou affirme que sous le président Patrice Talon, le parti unique est de retour. Alors qu’il s’est annoncé comme un progressiste, un homme ouvert pour les échanges, le président de la République s’est finalement révélé comme un conservateur qui veut imposer un climat de peur et des opinions imposées aux populations pour les diriger.

A lire aussi: Bénin: les corps sans vie de 3 personnes retrouvés dans un ménage à Titirou (Parakou)

- Publicité-

Pour Richard Boni Ouorou, il est difficile d’espérer que le président Patrice Talon puisse laisser passer des leaders politiques contestataires comme Joël Aïvo et Reckya Madougou. « Aujourd’hui, l’ambition de Patrice Talon, c’est que au Bénin, quand on parle de la politique, on ne parle que de Patrice Talon, on ne parle que de Johannès Dagnon, on parle de Romuald Wadagni et on parle aussi d’une personne dont les activités sont relativement nébuleuses. Une personnalité occulte« , indique le politologue Richard Boni Ouorou.

Le contexte ainsi décrit rend difficile la décrispation du climat politique, indique Richard Boni Ouorou qui reconnait néanmoins qu’il y a eu un effort de fait à travers la libération de certains prisonniers politiques même si cet effort, précise-t-il reste insuffisant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici