News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Marine Le Pen souhaite « un rapprochement stratégique entre Otan et Russie »

La candidate à la présidentielle française, Marine Le Pen, souhaite « un rapprochement stratégique entre Otan et Russie », alors que les deux parties sont divisées par l’offensive militaire russe en Ukraine.

Arrivée deuxième au premier tour de l’élection présidentielle en France, Marine Le Pen envisage œuvrer pour une proximité diplomatique entre l’OTAN et Moscou. La candidate du RN a plaidé pour cette voie « dès que la guerre russo-ukrainienne sera achevée et aura été réglée par un traité de paix », lors de la présentation de son projet diplomatique à Paris. « C’est l’intérêt de la France et de l’Europe, mais aussi je crois des États-Unis qui n’ont (…) aucun intérêt à voir émerger une étroite union sino-russe », a-t-elle estimé.

La républicaine qui avait été reçue par le président russe Vladimir Poutine lors de la campagne de 2017, ne souhaite ni « soumission à Moscou », ni « suivisme à l’égard de l’administration Biden », particulièrement dans la région Asie et Océanie.

Fin mars, la candidate du RN avait refusé de qualifier Vladimir Poutine de « criminel de guerre » car « on ne négocie pas la paix en insultant une des deux parties ». Marine Le Pen est couramment accusée par ses adversaires d’accointances avec le pouvoir russe. Sa conférence de presse de ce mercredi 13 avril 2022 a d’ailleurs, brièvement été interrompue par un collectif de gauche lui reprochant sa « complaisance » avec Vladimir Poutine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.