News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Insultes contre le prophète Mahomet ( psl): Vladimir Poutine s’érige en avocat

Le président russe Vladimir Poutine a mis en garde ceux qui insultent le prophète Mahomet ( psl: paix sur lui). L’homme fort de Moscou souligne qu’insulter le prophète Mahomet (psl), est une atteinte à la liberté de religion et aux convictions sacrées des adeptes de l’Islam.

En conférence de presse annuelle à Moscou, jeudi, le président russe, Vladimir Poutine, a fait remarquer qu’insulter le Saint Prophète Muhammad (que la paix soit sur lui), ne compte pas comme une expression de la liberté artistique mais constitue une “violation de la liberté religieuse”. « Que sont les insultes contre le prophète Mohamed ? Est-ce là une liberté créative ? Je ne le pense pas. Il s’agit d’une atteinte à la liberté de religion et aux convictions sacrées des adeptes de l’Islam, et cela donne naissance à d’autres phénomènes, encore plus graves et extrémistes », a déclaré le président russe.

Le même respect doit être témoigné à la mémoire des personnes qui ont combattu pendant la Seconde Guerre mondiale contre l’Allemagne nazie et, à cet égard, l’affichage de portraits du dirigeant de l’Allemagne nazie, Adolf Hitler, sur le site web commémorant la contribution des soldats à la victoire dans cette guerre est inacceptable, a souligné le président russe.

« La Russie a vu le jour en tant qu’État multiconfessionnel, et nous avons l’habitude de respecter les valeurs et les traditions de chacun. C’est sur cette solide fondation que repose l’existence de la Russie en tant qu’État plurinational », ajoute Poutine.

Poutine gagne des points au Pakistan

La déclaration du président russe a été saluée par le Premier ministre pakistanais, Imran Khan. “Nous, musulmans, en particulier les dirigeants musulmans, devons diffuser ce message aux dirigeants du monde non-musulman pour contrer l’islamophobie”, a déclaré Imran Khan. Le ministre pakistanais des Affaires étrangères Shah Mahmood Qureshi a également apprécié la déclaration du président russe :“Insulter notre Saint Prophète (PSL) est en effet une violation de la liberté religieuse et est loin de la liberté d’expression”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.