Nigéria: près d’une centaine d’hommes battus et violés par leur femme, selon un rapport de l’Etat de Lagos

Pas moins de 89 hommes ont déclaré avoir été battus par leur femme dans des affaires de violence domestique, entre 2020 et le premier trimestre de 2021, a déclaré le gouvernement de l’État de Lagos.

Cecilia Bolaji Dada, la commissaire chargée des affaires féminines et de la réduction de la pauvreté (WAPA), l’a fait savoir, le mardi 4 mai, lors d’une conférence de presse ministérielle, pour marquer la deuxième année du mandat du gouverneur Babajide Sanwo-Olu, qui s’est tenue à Ikeja, Lagos.

La commissaire a déclaré qu’en 2020, 46 hommes au total avaient signalé au ministère que leur épouse les avaient violés. Elle a ajouté qu’au premier trimestre de 2021, 43 hommes ont déclaré que leur femme les avait battus, soit un total de 89 hommes battus en moins de deux ans.

Elle a déclaré que le chiffre ne concernait que les cas signalés à WAPA et que certains cas avaient été signalés directement au ministère de la Justice et au poste de police dont le ministère n’était peut-être pas au courant.

Dada a en outre révélé que 664 femmes au total avaient été battues par leur mari à Lagos au cours de l’année écoulée, selon des cas signalés à la WAPA. Elle a déclaré que 378 femmes avaient été maltraitées par leur mari en 2020, tandis que 286 avaient été battues par leur mari au premier trimestre de 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus