Nigéria: des millions d’euros volés, rapatriés du Royaume-Uni

Plus de quatre millions de livres Sterling, détournés par l’ancien gouverneur de l’Etat du Delta, James Ibori, condamné pour corruption par un tribunal londonien, ont été rapatriés du Royaume-Uni, a annoncé, mardi, le gouvernement nigérian.

Le Royaume-Uni a restitué au Nigéria, les 4,2 millions de livres Sterling saisis sur les comptes bancaires de l’ancien gouverneur de l’Etat du Delta, James Ibori, condamné pour corruption par un tribunal londonien, a annoncé le gouvernement fédéral.

« Le gouvernement fédéral a reçu 4 214 017 livres sterling des fonds détournés« , a déclaré, dans un communiqué, le ministère de la Justice du Nigeria. Selon le procureur général de la Fédération, Abubakar Malami, ce rapatriement était, en reconnaissance de la réputation du Nigéria, acquise, grâce à la gestion des fonds publics volés, récupérés.

Selon la justice britannique, James Ibori avait, au cours de son mandat à la tête de l’Etat du Delta, région riche en pétrole, détourné des fonds destinés à la construction d’infrastructures, et les avait placés dans des agences financières londoniennes.

Emprisonné en avril 2012 pour avoir détourné près de 50 millions de livres (62 millions d’euros à l’époque), à l’issue d’une longue procédure d’extradition, Ibori avait été libéré sous caution en décembre 2016, à Londres. Selon le jugement d’un tribunal londonien, l’ancien gouverneur a utilisé les fonds pour acheter des résidences, des voitures de luxe et un jet. L’homme aurait également utilisé cet argent pour financer les élections d’Umaru Musa Yar’Adua à la présidence du Nigeria en 2007.

«La condamnation de James Ibori envoie un message fort et important à ceux qui cherchent à utiliser la Grande-Bretagne comme refuge pour leurs crimes», a déclaré Andrew Mitchell, alors secrétaire britannique au développement international, lors de la condamnation du politicien nigérian.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus