News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Etats-Unis – Vaccination anti-Covid-19: bras de fer entre la mairie et la police de Chicago

Entre la maire de Chicago, Lori Lightfoot, et le chef du syndicat de la police, John Catanzara, le torchon brûle. Cette situation conflictuelle est liée à la vaccination contre la Covid-19, en vigueur dans la troisième ville des Etats-Unis. Les travailleurs avaient jusqu’à vendredi minuit, pour déclarer leur statut vaccinal, au risque de subir un licenciement sans solde.

Un bras de fer s’est installé entre la mairie et la police de Chicago. La pomme de discorde, le non-respect d’une mesure édictée par Lori Lightfoot, maire de la troisième ville des Etats-Unis. Cette mesure faisait injonction aux travailleurs de Chicago de déclarer leur statut vaccinal ou, à défaut, de se faire tester régulièrement.

Du tic au tac, Catanzara répond à Lightfoot

Jeudi 14 octobre, la maire de Chicago a été ferme sur la question. «Je ne peux pas rester les bras croisés pendant que le discours des complotistes menace la santé et la sécurité des résidents de Chicago, des policiers et des secouristes», a déclaré Lori Lightfoot dans un communiqué, tard, jeudi.

Mais John Catanzara, qui est à la tête du syndicat «Fraternal Order of Police» à Chicago, a appelé ses 13.000 membres à ne pas courber l’échine face à la demande de la mairie. Et avec des meurtres et fusillades en hausse, il croit pouvoir tirer son épingle du jeu. «Je peux vous garantir que le statut de non-rémunération ne durera pas plus de 30 jours», a-t-il déclaré aux membres du syndicat dans une vidéo diffusée, mardi.

Le patron du syndicat de la police de Chicago précise qu’il sera impossible pour les autorités de maintenir en fonction, la moitié des agents. «Il est impossible qu’ils soient en mesure de maintenir un service de police à 50% de sa capacité ou moins pendant plus de sept jours, sans céder sur quelque chose», a-t-il assuré.

La justice entre dans la danse

Mais, vendredi, suite à une plainte de la mairie, un juge a temporairement interdit à John Catanzara de faire des déclarations, encourageant les agents à ne pas révéler leur statut vaccinal. Le syndicat a déposé sa propre plainte, le même jour, contre Lori Lightfoot et le chef de la police David Brown, pour chercher à imposer une procédure d’arbitrage sur le sujet. En attendant qu’une solution soit trouvée, le bras de fer continue.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.