spot_img
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE BÉNIN (SGB)SOCIÉTÉ GÉNÉRALE BÉNIN (SGB)SOCIÉTÉ GÉNÉRALE BÉNIN (SGB)SOCIÉTÉ GÉNÉRALE BÉNIN (SGB)
Bénin Web TV » Afrique » Afrique – Société » Togo: la police arrête un marabout Béninois pour fausse multiplication d’argent
EN CE MOMENT

Togo: la police arrête un marabout Béninois pour fausse multiplication d’argent

La police togolaise a mis la main sur un marabout béninois dans une affaire de monnayage. De sources policières, le mis en cause a pris dix millions francs CFA chez sa victime.

Pour escroquerie et faux monnayage, un marabout béninois tombe dans les mailles de la police au Togo. Nommé Moustafa, le concerné a reçu la somme de 10 millions chez sa victime, du nom de Ablam, et lui a promis de les faire multiplier. « Le nommé Moustafa, 57 ans, de nationalité béninoise, marabout et tradipraticien, s’est fait remettre, par le plaignant, la somme de dix millions (10 000 000) F CFA pour la multiplier par des procédés mystiques », précise un communiqué de la police.

Malheureusement pour le sieur Ablam, il n’a pas eu gain de cause au bout des rituels. Le marabout lui a remis une caisse avec pour instruction ferme de ne l’ouvrir qu’après trois (03) jours. Cette fameuse caisse est censée contenir les dix millions multipliés. « A l’issue des trois (03) jours, il a ouvert ladite caisse et, en lieu et place de l’argent escompté, il y a plutôt découvert un gros python vivant », rapporte la police.

Interpellé, le marabout béninois justifie l’échec de l’opération

Déçu par la découverte faite dans la caisse, le sieur Ablam a décidé de porter plainte contre le marabout. Ce dernier s’est enfui et a trouvé refuge à Kpalimé. Il a été finalement rattrapé et interpellé par la police.

Interrogé sur les faits, il serait passé aux aveux. Selon la police, il reconnaît avoir effectivement reçu la somme de 10 000 000 F CFA aux fins de multiplication. Le marabout fait savoir que l’argent s’est transformé en python parce que la victime n’a pas fourni une photo de l’un de ses enfants, qui devrait mourir à la fin de la cérémonie.

Saisi du dossier, le Procureur de la République a décidé de poursuivre le marabout et son client. Les deux ont été donc déférés. Le plaignant est accusé de faux monnayage et le marabout poursuivi pour escroquerie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité-spot_img
Dans le flux de l'actualité
- Advertisement -
A lire aussi :
- Advertisement -