Violences à Jérusalem: Sadio Mané a «le cœur brisé»

Après Paul Pogba, Riyad Mahrez ou encore Achiraf Hakimi, pour ne citer que ceux-là, Sadio Mané a aussi réagi à la montée des tensions entre Israël et la Palestine, qui a déjà fait plusieurs morts. L’attaquant sénégalais a posté un message de solidarité sur les réseaux sociaux, à destination des Palestiniens, en particulier.

Sadio Mané est très préoccupé par la situation tendue à Jérusalem-Est, théâtre de violents affrontements entre les forces de sécurité israéliennes et la population palestinienne. L’attaquant sénégalais a posté un message sur son compte Instagram pour marquer son soutien au peuple palestinien, qui paye le lourd tribu dans ce combat à coups de canon.

Dans son message, l’ailier de Liverpool dit avoir « le cœur brisé » face à l’escalade militaire dans le conflit israélo-palestinien. Un post devenu rapidement viral avec plus d’un million de likes et près de 170.000 commentaires en moins de 24h.

Mais Sadio Mané n’est pas le seul sportif à manifester publiquement son soutien à la cause palestinienne. Le milieu de terrain de Manchester United, Paul Pogba, avait posté une photo de lui sur Instagram, avec ce commentaire : « Le monde a besoin de paix et d’amour. L’Aïd viendra bientôt, alors aimons-nous. Priez pour la Palestine », avait-il écrit en référence à la fin du mois sacré de ramadan, cette semaine.

La star algérienne et attaquant de Manchester City, Riyad Mahrez, dont l’équipe affrontera Chelsea en finale de Ligue des champions en fin mai prochain, a, lui, posté le drapeau palestinien sur son compte Twitter avec le hashtag #SaveSheikhJarrah. Un post retweeté plus de 50.000 fois.

Champion d’Italie avec l’Inter Milan, le latéral marocain, Achiraf Hakimi, a, de son côté, publié une vidéo sur son compte Twitter, d’une jeune fille arrêtée par des agents de sécurité. 

« Vous n’avez pas besoin d’être un Arabe pour prier pour la Palestine, vous avez juste besoin d’être un humain », a écrit, pour sa part, la star égyptienne, Ahmed Hassan » Koka ».

D’autres vedettes du sport, telles que le champion russe d’arts martiaux mixtes, Khabib Nurmagomedov; l’ancien international français, Franck Ribéry; le défenseur allemand, Shkodran Mustafi; et l’ancien buteur malien, Frédéric Kanoute, ont aussi appelé à la fin des affrontements.

28 morts, dont dix enfants

La partie Est de Jérusalem est, depuis plusieurs semaines, le théâtre de violents affrontements entre les forces de sécurité israéliennes et la population palestinienne.

Les Palestiniens manifestent contre les restrictions d’accès imposées par Israël à certains secteurs durant le ramadan et la possible éviction de Palestiniens du quartier de Cheikh Jarrah.

Côté palestinien, le bilan humain fait état d’au moins 28 morts parmi lesquels dix enfants, et quelque 125 blessés, selon le ministère de la Santé à Gaza. Côté israélien, les roquettes tirées par le Hamas sur les villes d’Ashdod et d’Ashkelon, situées au nord de la bande de Gaza, ont coûté la vie à deux Israéliennes, a indiqué M. Netanyahu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus