France: une mère de trois enfants meurt brûlée vive, en pleine rue, par son compagnon

L’homme lui a tiré dans les jambes, juste avant de l’immoler par le feu. La jeune femme, âgée de 31 ans, maman de trois enfants, est morte mardi soir après avoir été brûlée vive par son compagnon à Mérignac, en Gironde, à environ 590 km de Paris.

C’est une barbarie dont les motivations restent encore floues. Il était 18h30 environ mardi quand, en pleine rue, à Mérignac, une commune du Sud-Ouest de la France, à 590 km de Paris, un homme tire dans les jambes de sa compagne. Elle s’est alors écroulée. Il l’a ensuite aspergée d’essence, alors qu’elle était au sol mais en vie, avant d’allumer le feu.

Âgé de 44 ans, l’homme qui a tenté de fuir, selon des informations de Sud Ouesta été interpellé par des policiers, peu après les faits. Il «était porteur d’un fusil de calibre 12, d’un pistolet à gaz et d’une ceinture de cartouches», selon le parquet de Bordeaux. Le pavillon où vivait le couple a été incendié. Les circonstances de ce sinistre n’ont pas été précisées.

Une voisine du couple explique que l’homme interpellé battait la victime. Cette dernière aurait déjà déposé plainte. « La police était déjà venue », raconte-elle. Les enfants du couple (âgés de 3 à 11 ans) n’étaient pas présents au moment des faits.

Le parquet a ouvert une enquête du chef d’homicide volontaire par conjoint et destruction par incendie. «Le mis en cause était défavorablement connu des services de police et de l’autorité judiciaire, a ajouté la procureure de la République, Frédérique Porterie. Séparée de la victime, il a notamment été condamné le 25 juin 2000 par le tribunal correctionnel de Bordeaux à une peine de 18 mois de prison dont neuf mois assortis d’un sursis probatoire pendant deux ans. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus