Arrestation de Sunday Igboho en République du Bénin: le Nigéria prévoyant et diplomatique

Le gouvernement nigérian avait prévu la possibilité que Sunday Igboho s’envole pour l’Europe via la République du Bénin et lui a posé un guet-apens par l’intermédiaire du Général Buratai, ambassadeur du Nigéria à Cotonou (République du Bénin).

Il y a quelques semaines, le Nigéria a nommé le lieutenant-général Tukur Buratai (retraité) comme ambassadeur près du Bénin. Le diplomate qui a été chef d’état-major des armées du Nigeria entre juillet 2015 et janvier 2021, avait reçu l’ordre de veiller à l’arrestation de Sunday Igboho en République du Bénin, si ce dernier parvenait à s’échapper du Nigéria malgré l’avis de recherche émis contre lui.

A lire aussi: Extradition de Sunday Igboho: le Bénin résiste à la pression du Nigéria

« Lettre secrète »

Très pragmatique, Tukur Buratai a envoyé par le biais de l’ambassade du Nigeria en République du Bénin, une lettre « secrète » de l’Etat fédéral du Nigéria, au gouvernement béninois pour qu’il soit à l’affût d’Igboho. Rien n’a donc été divulgué au risque d’alerter le principal accusé qui, finalement, a été arrêté avec sa femme par la brigade anti criminelle (la BAC), à l’aéroport de Cotonou, sur ordre du gouvernement nigérian.

« Interpol est venu à l’aéroport et l’a arrêté en disant qu’il était recherché au Nigeria. Il était accompagné de sa femme », a déclaré une source citée par médiabénin. La source a déclaré qu’après l’arrestation d’Igboho, « beaucoup de personnes ont fait des efforts pour résoudre l’affaire mais nous avons découvert que l’ambassadeur du Nigeria en République du Bénin (Tukur Buratai) était déjà au courant et il a dit qu’il (Igboho) devait être extradé ».

Sunday Ighoho face au Procureur

Accusé de vouloir déstabiliser son pays, avec détention d’un stock d’armes, Sunday Igboho avait été placé sur une liste de personnes à arrêter et privées de certains privilèges constitutionnels. 13 personnes, identifiées comme ses partisans, ont été arrêtées lors d’une perquisition à son domicile à Ibadan.

A lire aussi: Bénin: le séparatiste nigérian Sunday Igboho auditionné par la police judiciaire

Arrêté à l’aéroport de Cotonou dans la nuit du lundi 19 à mardi 20 juillet 2021, alors qu’il s’apprêtait à voyager pour l’Allemagne, il devra être présenté ce jeudi, au procureur de la République du Bénin, après son audition par la police criminelle dans la journée du mercredi 21 juillet 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img
Dans le flux de l'actualité
- Advertisement -
A lire aussi :
- Advertisement -