L’ambassadeur belge en Corée du Sud démis de ses fonctions, car son épouse a giflé des employés d’un magasin

La ministre belge des Affaires étrangères, Sophie Wilmès, a décidé de mettre fin, cet été, au mandat de l’ambassadeur belge en Corée du Sud. Et pour cause, la femme du diplomate a violemment giflé la vendeuse d’un magasin.

Le gouvernement de la Belgique a indiqué, vendredi, mettre fin aux fonctions de son ambassadeur à Séoul, cet été. En cause, l’incident impliquant son épouse qui a frappé deux employés d’un magasin de la capitale. L’affaire avait soulevé l’indignation en Corée du Sud.

Une « agression inacceptable »

Tout a commencé le 9 avril dernier, lorsque Xiang Xueqiu, 63 ans, et femme de l’ambassadeur de Belgique en Corée du Sud (Peter Lescouhier), a violemment giflé la vendeuse d’un magasin. D’après les médias locaux, le personnel pensait que Xiang Xueqiu tentait de quitter l’établissement avec une tenue qu’elle venait d’essayer.

Des images de caméras de surveillance la montraient notamment tirant le bras d’une employée et assener une gifle. Diffusées par des médias sud-coréens et devenues virales sur le net, ces images ont suscité une immense colère à travers le pays, très respectueux des lois.

L’affaire a rapidement pris de l’ampleur. En cause: le manque d’explications pour justifier le geste et la maladresse des excuses officielles (elles ont pourtant une grande importance dans ce pays). Et surtout: Xiang Xueqiu a profité de son immunité diplomatique (car elle est la femme de l’ambassadeur) pour ne pas devoir rendre de compte à la justice coréenne. Les Coréens ont vivement critiqué cette immunité ‘étendue’.

La femme de l’ambassadeur est allée s’excuser en personne

Depuis lors, la situation a fortement évolué, sans doute sous la pression des médias locaux. Le Service Public Fédéral explique, via un communiqué, « que Mme Xiang Xueqiu a pris l’initiative de rencontrer en privé les deux employés du magasin afin de s’excuser en personne pour son comportement inacceptable« .

Autre évolution importante dans le dossier: l’immunité diplomatique de la femme de l’ambassadeur a finalement été levée. « Concernant l’enquête policière, le SPF Affaires étrangères peut confirmer que l’épouse de l’ambassadeur s’est rendue à la police dès que son état de santé le lui a permis. Sa pleine coopération avec la police a été garantie. À cette fin, son immunité diplomatique a été levée par le ministère belge des Affaires étrangères, sur demande de la policeLa Belgique continuera bien entendu à coopérer avec les autorités coréennes« .

Peter Lescouhier va quitter son poste

Troisième élément, essentiel dans le dossier: l’ambassadeur de Belgique en Corée du Sud va être démis de ses fonctions. « Il est apparu clairement que la situation actuelle ne lui permet pas de continuer à jouer son rôle de manière sereine. (…) La ministre des Affaires étrangères, Sophie Wilmès, a décidé qu’il était dans l’intérêt de nos relations bilatérales de mettre fin au mandat de l’Ambassadeur Lescouhier en Corée du Sud, cet été« , précise le communiqué.

Le SPF Affaires étrangères conclut, de manière très diplomatique, en saluant la carrière de Peter Lescouhier. « Il a été ambassadeur de Belgique en Corée du Sud avec dévouement au cours des trois dernières années. Au cours de son mandat, il a contribué à une visite d’État très réussie en mars 2019 ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus