USA: à peine sorti de prison, le rappeur KTS Dre tué dans une fusillade

Le rappeur KTS Dre est décédé après avoir reçu 64 balles à sa sortie de prison, le samedi 10 juillet 2021.

Quelques jours seulement après l’assassinat de l’aspirant rappeur d’Inglewood, Indian Red Boy, la violence armée a de nouveau frappé la communauté du rap américain.

Selon The Chicago Tribune, le rappeur de Chicago, KTS Dre (de son vrai nom Londre Sylvester), a reçu environ 64 balles dans la tête et d’autres parties de son corps samedi 10 juillet au soir, alors qu’il quittait la prison du comté de Cook.

La police a découvert 59 douilles éparpillées dans le bloc 2700 de West 27th Street à Little Village vers 20h50, heure locale. L’homme de 31 ans avait été transporté d’urgence à l’hôpital Mount Sinai, où il a été déclaré mort moins d’une heure plus tard.

Deux femmes victimes de cette fusillade

Au moment du drame, il était avec sa mère, une femme de 60 ans. Lui et la femme de 60 ans marchaient «vers un véhicule en attente lorsque plusieurs inconnus (suspects) sont sortis de deux véhicules distincts et ont tous commencé à tirer dans la direction de Sylvester, le frappant à plusieurs reprises».

Elle a été touchée au genou et soignée à l’hôpital Stroger. Une autre femme, qui se promenait dans la zone, a subi une écorchure à la bouche et a finalement été répertoriée en bon état au mont Sinaï.

« Il semble que Sylvester était la cible visée alors que (les femmes) ont été frappées par inadvertance », indique le rapport de police. Pour rappel, Sylvester venait d’être remis en liberté et a été placé sous surveillance électronique comme condition de sa libération sous caution.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img
Dans le flux de l'actualité
- Advertisement -
A lire aussi :
- Advertisement -