Violences à Jérusalem: le Pape François s’en mêle

Au cours de la célébration du culte hebdomadaire ce dimanche, le Pape François a appelé à la fin des violences à Jérusalem.

A Jérusalem, les heurts sont devenus plus violents et ont fait plus de 90 blessés dans la Ville Sainte le samedi 8 mai 2021. La situation est criarde et préoccupe les organisations internationales comme des chefs d’Etats. Les voix s’élèvent à travers le monde pour que cessent les violences entre forces de l’ordre israéliennes et les palestiniens.

« La violence engendre seulement la violence. Arrêtons ces heurts », a lancé le souverain pontife, lors d’un message dominical après la prière. Il a appelé les parties à faire en sorte « que l’identité multireligieuse et multiculturelle de la ville sainte puisse être respectée et que la fraternité puisse prévaloir ».

A lire aussi: Violences à Jérusalem : Recep Tayyip Erdogan qualifie Israël d’Etat «terroriste cruel»

À Jérusalem-Est, secteur palestinien occupé par Israël depuis 1967, les tensions sont très vives dans le quartier de Cheikh Jarrah où des manifestations ont lieu tous les soirs depuis une semaine pour protester contre une possible éviction de familles palestiniennes au profit de colons israéliens. Vendredi soir, des accrochages sur l’esplanade des Mosquées avaient fait 205 blessés côté palestinien et 18 dans les rangs de la police israélienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus