Super Ligue: la sanction de l’UEFA est tombée pour 9 des 12 clubs engagés dans la rébellion

9 des 12 clubs de la Super League, qui ont officiellement renoncé à la dissidence et se sont engagés à participer aux compétitions européennes existantes, seront sanctionnés. Ils devront renoncer à 5 % des recettes de l’UEFA pendant une saison, en guise de sanction pour cette rébellion qui a brièvement divisé le football.

9 des 12 clubs impliqués dans l’initiative Super Ligue viennent d’être sanctionnés par l’UEFA, et ont accepté cette sentence. Après être parvenue à ses fins, concernant l’abandon du projet de la Super Ligue, l’UEFA a communiqué les sanctions que les clubs, ayant été initialement engagés dans cette nouvelle compétition, vont encourir. Ainsi la saison prochaine, Arsenal, Chelsea, Manchester United, Manchester City, Tottenham, Liverpool, l’Atlético Madrid, l’Inter Mian et le Milan AC verront 5% de leurs revenus européens, être bloqués par l’instance.

Ce vendredi, l’UEFA a fait savoir par le biais d’un communiqué que les clubs, ayant renoncé à cet énorme projet, verront 5% de leurs revenus, issus des compétitions de l’UEFA, retenus pendant une année alors que le Barça, la Juve et le Real sont maintenant confrontés à des mesures disciplinaires. En outre, les 9 équipes à s’être retirées de la Super Ligue ont donné leur aval pour être sanctionnées de 100M€ en cas de retour dans cette compétition. Président de l’UEFA, AleksanderČeferin a fait passer le message suivant.

« J’ai dit au Congrès de l’UEFA, il y a deux semaines, qu’il fallait une organisation forte pour admettre avoir fait une erreur, surtout en ces jours de procès par les médias sociaux. C’est exactement ce qu’ont fait ces clubs. En acceptant leurs engagements et leur volonté de réparer les perturbations qu’ils ont causées, l’UEFA veut mettre ce chapitre derrière elle et avancer dans un esprit positif. Les mesures annoncées sont importantes, mais aucune des sanctions financières ne sera conservée par l’UEFA. Elles seront toutes réinvesties dans la jeunesse et le football de base dans les communautés locales à travers l’Europe, y compris au Royaume-Uni. Ces clubs ont reconnu leurs erreurs rapidement et ont pris des mesures pour démontrer leur contrition et leur engagement futur envers le football européen. On ne peut pas en dire autant des clubs qui restent impliqués dans la « Super League » et l’UEFA traitera ces clubs ultérieurement ». 

Le FC Barcelone, le Real Madrid et la Juventus ont refusé d’approuver ce que l’UEFA a appelé, vendredi, des « mesures de réintégration » et ils seront soumis aux organes disciplinaires de l’UEFA, pour sanctions, après avoir soutenu la nouvelle compétition largement fermée, ce qui signifie qu’ils pourraient être interdits de Ligue des champions.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus