Bénin: Emmanuel Imorou met un terme à sa carrière de footballeur

L’international béninois, Emmanuel Imorou, a annoncé, ce vendredi, qu’il met un terme à sa carrière de footballeur L’ancien latéral de Caen a décidé de raccrocher les crampons, après 13 ans en carrière professionnelle.

International béninois depuis 2010, Emmanuel Imorou raccroche définitivement les crampons. L’ancien latéral de Caen a annoncé, ce vendredi, qu’il met un terme à sa carrière de footballeur, après 13 ans en professionnel. « 13 ans après avoir débuté ma carrière de footballeur professionnel, j’ai décidé de raccrocher les crampons« , a-t-il écrit dans un long message sur son compte Twitter.

Depuis septembre 2019, l’Ecureuil (19 sélections) avait rejoint Thonon Evian Grand Genève (N3), club bâti sur les ruines d’Evian Thonon Gaillard et qui n’a d’amateur que le niveau. « Je remercie tous ceux qui m’ont encouragé, supporté, soutenu tout au long de ma carrière. J’ai une pensée particulière pour Frédéric Zago, le premier à avoir cru en moi », a écrit le natif de Bourges.

Une reconversion déjà entamée depuis plusieurs mois

A propos de sa reconversion, Emmanuel Imorou pense se lancer dans la communication et le marketing digital. « J’ai déjà un petit peu entamé ça, mais pas pour du coaching, cela ne m’attire pas du tout et je ne pense pas en avoir les compétences. J’ai commencé les démarches pour passer mon diplôme en communication et marketing digital. Je commence à toucher à ça gratuitement pour le club, ça me permet de me faire une petite expérience. Si à l’avenir je reste ici et que le club est intéressé de m’avoir après mes fonctions de footballeur, j’aurais déjà des marques, des bases« , avait-il confié à Actufoot, en octobre dernier.

« J’ai vu que le domaine des réseaux sociaux me plaisait, donc j’ai commencé des études et j’espère être diplômé à la fin de saison. Ça me permet d’apprendre des choses un peu plus théoriques et de lier deux choses que j’aime : la pratique des réseaux sociaux avec le marketing digital. Je suis vraiment dans l’optique de faire un travail qui me plaît après ma carrière. Toute ma vie, j’ai fait le métier dont je rêvais, à savoir jouer au foot. Ce serait dur pour moi de travailler simplement pour manger. Je ne sais pas si ce sera avec mon club, un autre ou en indépendant, mais je veux prendre du plaisir en me levant le matin, comme je le fais actuellement« , avait-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus