Bénin: des syndicats du MESTFP règlent leurs comptes avec Mahougnon Kakpo, désormais ex-ministre

Ce jeudi 27 mai 2021, Mahougnon Kakpo a passé service à son successeur à la tête du ministère des Enseignements secondaire, Technique et de la Formation professionnelle. Les syndicats de ce sous-secteur éducatif ont profité de la cérémonie de passation de charges pour régler leurs comptes avec leur désormais ex-ministre.

Les syndicats du ministère des Enseignements secondaire, Techniques et de la Formation professionnelle (MESTFP) n’ont pas été tendres avec Mahougnon Kakpo, à sa passation de service. En effet, malheureusement pour lui, Mahougnon Kakpo, sans doute, l’un des ministres les plus critiqués du gouvernement, n’a pas été reconduit. Cette situation a plutôt réjoui les syndicats du ministère, qui l’ont clairement exprimé.

Les enseignants et le personnel administratif du Ministère des Enseignements secondaire, Technique et de la Formation professionnelle disent merci au président de la République, SEM. Patrice Talon, pour avoir relevé le ministre Kakpo Mahougnon. Le secteur est enfin délivré.

Message inscrit sur une banderole des syndicats
Aucune description disponible.

Sur une autre banderole tenue par deux personnes, les syndicats du MESTFP se sont permis d’exprimer des souhaits d’humilité et de sagesse à l’endroit de l’ancien ministre. « Ancien ministre Kakpo Mahougnon, tout le personnel administratif et enseignant du ministère vous souhaite beaucoup de sagesse, d’humilité et d’humanisme à votre future destination », peut-on lire sur la banderole.

Peut être une image de texte qui dit ’മക DES TALON Collectif des Syndicats du MESTFP Ancien Ministre KaKpo Mahougnon tout le personnel administratif et enseignant du ministère vous souhaite sagesse, avotre future d'humilité destination et de Les Syndicats du MESTFP’

Lors de la cérémonie de la passation de service, Mahougnon Kakpo a fait savoir qu’il n’avait jamais rêvé de s’éterniser à son poste. « Depuis le jour où j’ai pris les rênes de ce ministère, je me suis toujours rappelé que ce jour-ci viendrait. Maintenant, que je pars, c’est avec la ferme conviction d’avoir servi pleinement la nation. Je tiens donc à remercier chacun d’entre vous pour ces expériences partagées », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En Savoir Plus